blog
Communication & Développement Durable

Communication & Développement Durable

Quelle importance ? 25 October 2019
De la préhistoire avec l’art rupestre, au Moyen-âge avec l’invention du télégraphe et de la première Poste, au 19èmesiècle avec les premières publicités, la communication est au cœur de nos vies depuis la nuit des temps et ne cesse d’évoluer. Le Développement Durable quant à lui n’apparaît réellement que depuis la deuxième moitié du 19ème siècle et il n’est défini qu’en 1987 dans le Rapport Bruntland. C’est donc un concept très récent et qui ne crée pas toujours l’adhésion. Mais quel est le lien entre la communication et le développement durable ? 

La communication informe, sensibilise et mobilise 

Que faites-vous ? Quelles sont vos actions ? Vos engagements ? Vos ambitions ? Chacun est concerné par le développement durable, chacun à son impact, positif, neutre ou négatif et chacun à la responsabilité d’amoindrir son empreinte environnementale, de l’améliorer socialement ainsi qu'économiquement. La communication permet de faire passer les messages que l’on souhaite. Bien qu’il puisse y avoir des dérives (et cessons-les !), cela permet d’informer sur des thématiques ayant du sens et devant être intégrées dans la culture de l’entreprise. Avec une forte communication, vous sensibiliserez vos collaborateurs et les mobiliserez autour de la cause qu’est le développement durable. 

Sensibiliser pour impliquer 

En plus d’améliorer l’image de l’entreprise auprès des collaborateurs, ceux-ci auront confiance en l’organisation puisqu’ils seront véritablement informés sur ses valeurs et sur ses activités (ainsi que leurs impacts). Être transparent, ce qui est généralement attendu des collaborateurs, les aide à se sentir concernés. C’est pour cela qu’il est très important de bien sensibiliser l’ensemble de son entreprise sur les questions environnementales, sociales, sociétales et même économiques. Les collaborateurs se mobiliseront eux-mêmes à la cause et soutiendront d’autant plus la structure. Avoir les mêmes idéologies au sein d’une organisation crée une cohésion d’équipe forte et permet d’être bien plus productif. Il est indispensable de communiquer sur des informations ayant du sens, pour impliquer et impacter le plus grand nombre. Cela commence en interne et se diffuse en externe. 

Fierté d’appartenance & marque employeur 

Après avoir informé et sensibilisé les collaborateurs au développement durable, une bonne communication permet de réunir tout le monde autour d’une idée commune et crée un sentiment d’appartenance. Le développement durable est aujourd’hui, non plus une réponse, mais bien une obligation pour répondre à l’urgence planétaire qui nous fait face. La communication va contribuer au rassemblement de l’ensemble des collaborateurs autour de cette cause. Et les rendre fiers. Pourquoi ? La sensibilisation faite, la question ne se pose plus. Certaines entreprises l’ont bien comprise, telles que Patagonia, fabricant de vêtements de sports « silencieux » et connectés avec la nature. Cette marque a une forte image de marque vendant des produits recyclés et durables, labélisés 1 % pour la Planète (Yvon Chouninard, fondateur de Patagonia et co-fondateur du label). Elle se veut respectueuse de l’environnement. Cette marque cherche toujours à améliorer son impact sur Terre. Ses collaborateurs sont représentants de la marque, adhèrent au mouvement et sont réellement impliqués sur ce sujet, c’est pourquoi Patagonia est si convoitée par sa cible. 

Valeur ajoutée auprès des parties prenantes

Une bonne communication sur la RSE du groupe (et sur le Développement Durable en règle générale) est une valeur ajoutée importante, qui permet d’avoir plus de lien avec l’ensemble de ses parties prenantes, pour créer et s’impliquer dans des projets autres que son cœur de métier et qui ont du sens. L’écosystème de l’entreprise soutient ses valeurs, et veut en être fier. C’est pourquoi il est indispensable de répandre les bonnes informations et de ne pas rentrer dans du « greenwashing ». Beaucoup de publicité sont trompeuses, notamment dans l’alimentaire, les produits ménagers et cosmétiques. Ils sont facilement visibles, généralement un logo « éco » est attribué au produit alors qu’il n’est ni certifié ni labélisé. Le produit utilise souvent des substances chimiques avec des allergènes, utilise des composants tels que l’huile de palme, favorisant la déforestation, le réchauffement climatique, etc. 

À contrario, une communication bien faite et efficace permet l’adhésion de l’ensemble des parties prenantes à l’image de l’entreprise et peut être très bénéfique pour sa réputation, et donc pour son activité. Par exemple, nous connaissons tous la marque de chaussure Veja. Cette dernière a une réelle valeur ajoutée par rapport à ses concurrents, notamment grâce à l’ensemble de sa chaîne de production. La fabrication des chaussures se fait avec du coton biologique acheté selon les principes du commerce équitable et du coton recyclé pour faire face à la sécheresse. Le caoutchouc utilisé est de 18 à 22 % naturel et est compensé en protégeant la forêt amazonienne. Pour la logistique, Veja fait de l’insertion sociale par le travail avec « Atelier sans Frontières » (association loi 1901), au Brésil, la chaîne de production respecte l’OIT (Organisation Internationale du Travail), les salariés ont un salaire supérieur au salaire minimum du Brésil, etc. Chaque étape est pensée pour le respect des piliers du développement durable et est communiquée. C’est pour cela qu’elle est elle-même respectée et convoitée par ses consommateurs. 

La communication ne doit pas être une simple option, mais bien un enjeu majeur pour le développement durable et se doit d’être au cœur des démarches stratégiques d’une entreprise en termes de RSE.

plus d'articles
Loi Énergie - Climat
On en parle
Loi Énergie - Climat
Influence des individus sur la RSE
On en parle
Influence des individus sur la RSE
Fragmentation des habitats
On en parle
Fragmentation des habitats